Compagnie La Réciproque
CACTUS
​/ THEÂTRE DOCUMENTAIRE - MUSIQUE
​// En résidence au Vaisseau du 26 novembre au 08 décembre 2018
///Au théâtre // Bâtiment A
 

C’est l’histoire d’une rencontre entre Martin, universitaire coincé et enfermé dans une vie sociale et mondaine qui ne lui convient pas toujours et Stéphane, « tueur » dans un abattoir, au bord de la chute.
C’est une histoire d’amitié bien sûr mais aussi de révélation réciproque ou comment l’altérité, une fois qu’on a accepté de l’envisager, est toujours source d’apprentissage et de déplacement du regard.
C’est une histoire de chair plus que de sang, une interrogation sur cet univers complexe qu’est l’abattoir, un jeu de miroirs, troublant, entre l’homme et l’animal, entre l’homme et l’homme, entre deux mondes qu’a priori tout oppose mais qui vont se retrouver autour de la question du choix : est-ce qu’on peut vraiment choisir sa vie ?

 

 

Sur La Réciproque

 

Au travers des créations portées par la metteur en scène Marie-Laure Crochant, La Réciproque mène un projet d’une vaste ambition : interroger la manière dont se représente le 21e siècle naissant, en bousculant le prêt-à-penser tout en s’autorisant un avenir poétique.

Après leur première collaboration sur la création de Dans La Solitude des Champs de Coton, variation(s) de Bernard Marie-Koltès, Marie-Laure Crochant, Stéphane Fromentin et Simon Le Moullec s’associent pour fonder La Réciproque et engager une investigation artistique au long cours : comment autoriser l’avenir ?

En 2014, ils passent commande d’un texte à Alexis Fichet et présentent une maquette de Climat Centrale. En 2015, ils associent le vidéaste Eric Watt et créent Direct (état des lieux provisoire) au TU-Nantes, à partir du texte de Patrick Bouvet et de L’alternative ambiante de Gilles Clément.

En 2016, Marie-Laure Crochant s’engage dans l’exploration de la collection Raconter la vie, fondée par le sociologue Pierre Rosanvallon. Elle crée Regarde les lumières mon amour, à partir du texte d’Annie Ernaux et interprété par Marilyn Leray, qui sera présentée au Grand T (Nantes), au Théâtre de l’Éphémère (Le Mans), au Grand R (La Roche/Yon) et sur d’autres scènes de la région. En 2017, elle poursuit sa démarche en travaillant au Parlement des invisibles, un cycle de 5 lectures performées, nomades et musicales tirées de la collection. Dans la continuité de ce travail, elle initie Cactus.   

LIENS

Site de la compagnie La Réciproque

Page Facebook

Collection Raconter la vie

ÉQUIPE

D’après A l’Abattoir de Stéphane Geffroy (Collection Raconter la vie ; éditions le Seuil)

Mise en scène de Marie-Laure Crochant

Interprété par Jérémy Colas et Bénédicte Bahini (batterie et percussions)

Création musicale : Bénédicte Bahini

Regard chorégraphique : Anne Reymann

Scénographie : Lise Mazeaud

Régie générale : Mathieu Parisse

Administration / Production : Charles Eric Besnier [Bora Bora productions]

PRODUCTION

Production La Réciproque (Nantes) et Un pas puis l’autre (Langueux)

Coproduction Le Vaisseau - fabrique artistique au Centre de Réadaptation de Coubert (77),  le Nouveau Studio

Théâtre (Nantes)

Avec le soutien du TU-Nantes, du Théâtre de l’Arc-en-ciel, scène conventionnée de Rungis, de l’Adec 56, du Théâtre de la Paillette (Rennes), Le Petit Echo de la mode (Chatelaudren), Le Grand Pré (Langueux) ; Les Fabriques Dervallières (Nantes)

Avec l’aide des Villes de Langueux (22) et de Nantes (44), du Conseil

Départemental des Côtes d’Armor, de la DRAC Pays de la Loire.

Le Vaisseau - fabrique artistique

Au Centre de Réadaptation de Coubert 

D96 - route de Liverdy 

77170 Coubert 

Tél : 06 30 94 58 30

Mobile : 07 68 10 99 91

  • Facebook - White Circle
  • Vimeo - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc

© 2016 by Levaisseaufabrique