CRÉATION SONORE ET IMMERSIVE   
Compagnie Le Son qui Manque // Samantha Maurin
Avec le spectacle À L'ENVERS DE LA FORÊT

En résidence du 25 avril au 12 mai 2019

Au théâtre // bâtiment A

« À l’envers de la forêt explore la forêt vivante et ses paysages sonores au gré du jour, de la nuit et des saisons. De la richesse des sons de la forêt émerge ce qui pourrait ressembler aux voix, aux chuchotements, aux chants ou aux cris des créatures fantastiques ou véritables qui la peuplent.

À l’envers de la forêt incite à nous immobiliser pour cesser un instant notre propre vacarme et percevoir peut-être ce qu’il advient sans nous, malgré nous, ou à notre insu ; se mettre en état d’écoute au bord d’un étang ou à l’orée d’une clairière, en pleine nuit ou au petit jour, en grelottant ou en transpirant.

À l’envers de la forêt nous plonge imperceptiblement dans l’invisible forestier. »

 

Samantha Maurin

 

 

Sur Le Son qui Manque

Le Son Qui Manque, fondée par Samantha Maurin, créatrice sonore, expérimente l’écoute et l'attention aux paysages sonores. Après avoir étudié la musique électroacoustique au conservatoire de Bordeaux et le son à l’ENS Louis Lumière, où elle rencontre d'ailleurs Emiliano Flores et Sylvain Verdet, Samantha est d'abord ingénieure du son. Elle écrit et réalise une fiction radiophonique pour France Culture, puis le film documentaire Démocrature, avant de s’engager près de 12 ans dans l’action humanitaire en France et à l’étranger au sein de plusieurs ONG. Après un séjour à Gaza pendant l'offensive Bordure protectrice, elle conçoit pour Médecins Sans Frontières l’installation sonore immersive In Between Wars présentée en 2015 à la Maison des Métallos. En 2017, elle se spécialise dans la création en espace public et rencontre la plasticienne Aurélie Le Maitre. Elle collabore comme assistante artistique auprès de Mark Etc et du groupe Ici-Même [Paris] et en 2018, elle rencontre Mikaëlle Fratissier au Lieu où elle est accueillie en résidence pour À l'envers de la forêt. Samantha mène actuellement avec la plasticienne Stéphanie Sacquet, La Grande Évasion, projet de création partagé autour de la forêt du Taillan-Médoc, en Gironde, dans sa région natale. Samantha co-écrit par ailleurs avec Louise Revoyre, scénariste et romancière, le scénario de +4°C, série dystopique lauréate de l'aide à l'écriture de la région Île-de-France 2019.

LIENS

Page Facebook

Soundcloud

ÉQUIPE

Création sonore et mise en scène : Samantha Maurin

Comédienne : Mikaëlle Fratissier

Co-création musicale et régie son : Emiliano Flores

Scénographie : Aurélie Le Maitre

Regard extérieur sur la conception lumière : Sylvain Verdet

PARTENAIRES

Le Vaisseau, lieu de création artistique au centre de réadaptation de Coubert (77)

Le Lieu (partenaire déjà engagé) Gambais

La Lisière

Le  parc du château de Bruyères-le-Châtel

 

 

©  Stéphanie Sacquet

Le Vaisseau - fabrique artistique

Au Centre de Réadaptation de Coubert 

D96 - route de Liverdy 

77170 Coubert 

Tél : 06 30 94 58 30

Mobile : 07 68 10 99 91

  • Facebook - White Circle
  • Vimeo - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc

© 2016 by Levaisseaufabrique