105975359_293324595374208_73666469105920

 THÉÂTRE    VIDÉO     DANSE 
 
Atlas Intime de Bougainville 
avec la compagnie Vertical Détour - Frédéric Ferrer et la Cie pm
Un regard décalé sur le réel et ce qui nous entoure, mêlant création chorégraphique et théâtrale.

En partenariat avec le lycée agricole Bougainville

De Janvier à Mai 2021

Le Vaisseau ambitionne de mettre en partage les processus de création artistique avec les étudiants du Lycée agricole de Bougainville tout en créant des espaces de rencontres et d’échanges entre personnes du territoire.

 

Lors de ce chantier les élèves seront conduits, à improviser, écrire et créer des mouvements, des textes et des actions qui les mettent en jeu dans leur environnement proche. Les participants partiront d'abord d’une observation individuelle et collective du territoire et en dresseront un inventaire sensible : le lycée, les champs autour, les maisons, les communes, les occupants, humains et non-humains (arbres, plantes, vaches ?, oiseaux, vers de terre etc...). Puis ils analyseront l’organisation de ce territoire (ses formes, ses limites, ses affectations) les relations qu’on entretient avec les différents éléments, ce qui pose question selon eux, ce qui ne pose pas question, ce qu’on pourrait changer, ou pas, ce qui fait enjeu et débat. Chaque participant sera ainsi invité à proposer son regard sur ce qui l’entoure, cette route, ce champ, cet arbre, ce bâtiment, cette vache, cette exploitation, cette mise en valeur.

À partir de cette lecture personnelle et intime, ils pourront ensuite imaginer des devenirs possibles, qui soient différents, absurdes, poétiques.

Ce questionnement du lieu et de l’environnement passera par les mots, les sons, le mouvement des corps, et l’image filmique.

LIENS

Site de la compagnie Vertical Détour

Site de la Cie pm

Site du lycée agricole Bougainville

MENTIONS

Un projet artistique de la compagnie Vertical Détour - Frédéric Ferrer, de la Cie pm en partenariat avec le lycée agricole de Bougainville. 

Ce projet est coordonné par le Vaisseau - fabrique artistique au Centre de Réadaptation de Coubert.

Avec le soutien de la DRAC Île-de-France.

 THÉÂTRE 

Observation et interprétation du territoire

Frédéric Ferrer proposera aux élèves, en collaboration avec les enseignants intéressés, d’écrire et mettre en jeu une courte fiction documentée où chacun des participants pourra prendre la parole et porter un discours sur l’état actuel du paysage et sa modification souhaitable, tandis que les éléments du paysage en discussion seront projetés sur l’écran.

Cela permettra de travailler avec les élèves sur :

  • l’arpentage d’un territoire et son observation

  • la réalité observée et sa « réalité augmentée »

  • le commentaire d’image

  • l’écriture, l’argumentation et la logique des discours

  • l’oralité et la prise de parole publique,

  • la mise en jeu de soi au sein du groupe.

Cet atelier se déroulera en trois étapes : 

1. Observation du territoire proche et environnant 

2. Interprétation visuelle et orale du territoire 

3. Construction d'une forme collective de présentation

 DANSE 

Réalisation d'une vidéo-danse

Philippe Ménard, chorégraphe, proposera aux élèves de réaliser une vidéo-danse.

Les élèves seront invités à créer leur « portrait en mouvement » (solo, duo ou groupe) en investissant de façon poétique différents lieux du lycée (serre, ferme, champs ...).

Chaque élève sera amené à définir des états de corps et des qualités de mouvement, des types d’espaces, de trajectoires ainsi que des rapports au temps, pour créer des « portraits dansés poétiques » en rapport à la formation qu’ils suivent (élevage / horticulture / soin vétérinaire / animation des territoires etc....) et aux espaces dédiés (danser au milieu des vaches, entouré des plantes, au milieu des légumes etc...).

Il s’agira de faire la part belle à l’imaginaire, entendu comme non pas seulement la capacité merveilleuse de s’échapper du réel, mais comme ce qui, par son pouvoir créatif même, donne à l’homme d’être sujet de son histoire.
Avec ce projet, il s’agit de placer les élèves au cœur du processus de création afin de créer ensemble une œuvre collective, qui déplace les regards : une hétérotopie du possible, une ode à l’imaginaire, un délire poétique : une bouffée d’air pour la beauté du geste. 

Les séances alterneront un travail de recherche, improvisation, expérimentation et composition chorégraphique afin de créer les portraits dansés qui seront filmés in situ lors des séances de tournage.

 THÉÂTRE DANSE-VIDÉO 

Mise en commun des différents matériaux

L’atlas intime de Bougainville se poursuivra par la mise en commun de tous les matériaux produits lors des séances de théâtre, danse et vidéo. L’idée de cette mise en commun est de concevoir et réaliser avec les classes concernées par l’action, une restitution-installation performative, qui puisse composer comme un atlas possible du paysage environnant du lycée, aussi réel que fictionnel, onirique et intime. Et de pouvoir présenter la forme ainsi obtenue devant les autres élèves du lycée, les enseignants et personnels du lycée, et les familles.

Vue-aérienne-Bougainville-760x520.jpg